Detroit: revendications sociales, changement de population et prolifération de la drogue; de “Motor City” à la ville fantôme

Detroit, la première ville moderne fantôme au monde. Autrefois ville usine blanche, maintenant ville noire gangrenée par le crack. Que s’est il passé? Une désindustrialisation en même temps qu’un changement de population majeur, et une prolifération de la drogue. Elle était surnommée « the Motor City ». Elle était le fief des plus grands constructeurs automobiles des états unis. Progressivement, la composition raciale de la ville change. En 1940, le ratio blanc/noir est de 90.7%/9.2%. En 1950, il est de 83.6%/16.2%. Les années 1960 sont un pivot pour cette ville. La drogue commence à envahir la ville. En 1967, après … Continue reading Detroit: revendications sociales, changement de population et prolifération de la drogue; de “Motor City” à la ville fantôme