La suprématie des peuples de bien

Ces dernières années, l’expression de suprémacisme blanc a commencé à fleurir un peu partout pour désigner ceux désirant lutter contre la submersion migratoire et la tiers-mondisation des pays européens. Parce que l’accusation de racisme est tombée en désuétude, on accuse désormais les gens d’être des suprématistes. Cette accusation recouvre plusieurs degrés: D’abord, l’accusation de volonté d’hégémonie mondiale. Même si l’Occident ne conquiert plus de territoires depuis des siècles, il reste néanmoins cette accusation que ce serait le monde qu’il faudrait “décoloniser”, car forgé par la suprématie occidentale durant des siècles. Par exemple, les industries culturelles européennes, ayant une portée mondiale,[…]

Lire l'article

La mécanique intrinsèque de l’islam, un système tourné vers la destruction et la conquête des terres encore libres

Quand on étudie un peu l’islam, on est frappé par un fait: l’islam est un système entièrement tourné vers la destruction et la conquête des terres encore libres. Il n’est fort que par le pillage et l’esclavage. Aussitôt que la destruction est stoppée, il s’effondre sur lui-même. — De toutes les idéologies qui ont pu exister dans ce monde, elle est celle la plus adaptée pour l’annihilation. C’est un virus, une méthode, un algorithme, qui se déploie toujours en trois phases: jihad caché, défensif, puis offensif. Ces trois phases sont inconscientes et implacables. C’est le fameux “contexte” dont les musulmans[…]

Lire l'article

L’indéracinable imaginaire blanc, le progressisme défait par les mythes

Tentative d’altération de l’imaginaire européen: l’exemple de la série Netflix en préparation sur l’univers de The Witcher De 2008 à 2015 émergèrent trois opus de la saga vidéoludique The Witcher, réalisé par le studio CD Project. Basé sur les récits fantastiques de l’auteur polonais Andrzej Sapkowski. Dépeignant un univers médieval vaste, sombre et complexe, rempli de mythologie slave, soumettant le joueur à des choix moraux difficiles, l’attrait mondial pour cet univers suite à cette adaptation de la licence donna lieu à une nouvelle adaptation, cette fois ci sous la forme d’une série télévisée produite par Netflix. Pour cette univers prenant[…]

Lire l'article

L’art existe t-il encore?

Aujourd’hui, il devient commun de dire que l’art n’existe plus ,et que nous ne sommes plus capable de produire des œuvres un tant soi peu qualitative, comme un signe de décadence. Sur le devant de la scène médiatique existe un “art contemporain” qui se caractérise souvent par sa prétention et sa vacuité inégalables. Pour autant, pouvons nous résumer la production artistique de ces dernières décennies à l’art contemporain? Clairement pas. Si la photographie a entamé le déclin de l’art technique, au profit de l’égo artistique, l’infographie sonne comme une renaissance. Nous ne connaissons pas leur nom et pourtant, chaque jour,[…]

Lire l'article

De quoi le communisme est-il le nom ? Les goulags de 1917 et la suprématie de l’idéologie sur le peuple.

La Ferme des Animaux et le mythe d’un communisme heureux perverti En 1945, Georges Orwell publie La Ferme des Animaux. Revenir sur ce livre n’est pas inintéressant, dans la mesure où il reste encore aujourd’hui la quintessence de l’argumentaire moderne du communisme qui n’aurait jamais été appliqué, et ce malgré les dizaines de tentatives et les centaines de millions de morts. Que raconte donc ce livre ? Il s’agit d’une allégorie de la révolution communiste qui se déroule dans une ferme opposant la classe sociale des animaux à la classe sociale des humains. Dans cette dystopie, les animaux se rebellent[…]

Lire l'article