Billet du 22/04/2021 – La distance géographique et la dispersion des familles, causes de la baisse de la natalité

C’est la distance géographique qui a détruit la cellule familiale et la natalité française, bien plus que tout le progressisme des cinquante dernières années. Il est bien plus dur d’élever des enfants quand vous êtes isolés, sans famille proche. C’est ce qui permet aussi de passer d’un enfant à trois voir quatre. Faire garder des enfants est devenu hors de prix. C’est papy et mamie qui sont le réacteur nucléaire de la natalité. Sans compter les frères et soeurs qui ne peuvent plus se soutenir entre eux car ils sont tout simplement désormais dans des pays différents. Faire trois heures[…]

Lire l'article

Billet du 21/04/2021 – L’hétérogénéité dans la tempête

Il y a des gens qui pensent que différentes cultures peuvent s’entendre sur un même sol tant qu’il y a des perspectives économiques. De fait, oui. Lorsqu’il pleut de l’argent, c’est toujours plus facile. Mais toutes ces personnes oublient souvent d’anticiper le jour où les perspectives économiques se tarissent.   Il y a toujours cette tentation de rendre la société plus hétérogène lors d’une période de prospérité. Ça ne semble pas être un soucis. Puis l’intempérie finit par arriver… Et les vrais problèmes commencent.   C’est assez similaire à une jeune entreprise. Au début, tout le monde est cool. L’entente[…]

Lire l'article

Ordinateur quantique : le Français Pasqal fait le pari de tenir tête aux Américains (Le Monde)

Georges-Olivier Reymond, président cofondateur de Pasqal, se prépare à annoncer, d’ici une quinzaine de jours, une levée de fonds « à deux chiffres », en millions, selon une source proche. Un record pour le secteur. Pourtant, lorsqu’il a soutenu sa thèse sur ce sujet à l’Institut d’optique il y a vingt ans, il n’imaginait pas, après sa carrière d’ingénieur dans l’industrie, qu’il serait le premier Français à produire un ordinateur quantique. Créée en 2019 comme une émanation de l’Institut d’optique, et avec les conseils du physicien Alain Aspect − connu pour ses travaux sur l’intrication quantique −, la société a conçu un prototype de[…]

Lire l'article

Billet du 19/04/2021 – Le libéralisme politique

Dans le livre Capitalisme et Liberté de Milton Friedman, un point essentiel du libéralisme politique est la présence d’une diversité politique permettant aux gens de choisir où ils souhaitent vivre. La démocratie ne s’y exerce pas à travers les décisions d’un Etat tout puissant, qui uniformise tout le territoire. La démocratie n’est pas l’application féroce des opinions politiques d’une minorité, qui organise un hold-up électoral sans fin au détriment de la majorité, par la corruption des médias, des institutions, etc. Dans le libéralisme, les problèmes ne se résolvent pas par le débat. Les gens ne changent jamais d’avis de toutes[…]

Lire l'article

La France ne s’est pas construite sur le pillage des matières premières de l’Afrique

Une légende qui a été beaucoup répétée dans les médias ces dernières décennies est que l’Afrique se serait vue piller ses matières premières et que les pays occidentaux se seraient construits à partir de la colonisation de l’Afrique. Or, si ce discours semble très arrangeant pour un certain nombre d’acteurs politiques à l’agenda discutable, les faits infirment cette vision faussée de l’Histoire. Pour comprendre cela, il est nécessaire de se plonger dans l’Histoire minière de l’Europe et de sa Révolution Industrielle. L’Europe, un continent riche parsemé de mines exploitées depuis l’Antiquité Une des idées reçues les plus discutables est que[…]

Lire l'article

La suprématie des peuples de bien

Ces dernières années, l’expression de suprémacisme blanc a commencé à fleurir un peu partout pour désigner ceux désirant lutter contre la submersion migratoire et la tiers-mondisation des pays européens. Parce que l’accusation de racisme est tombée en désuétude, on accuse désormais les gens d’être des suprématistes. Cette accusation recouvre plusieurs degrés: D’abord, l’accusation de volonté d’hégémonie mondiale. Même si l’Occident ne conquiert plus de territoires depuis des siècles, il reste néanmoins cette accusation que ce serait le monde qu’il faudrait “décoloniser”, car forgé par la suprématie occidentale durant des siècles. Par exemple, les industries culturelles européennes, ayant une portée mondiale,[…]

Lire l'article

Les Occidentaux pris dans la tenaille universaliste. Entre l’enclume des institutions, et le marteau de la déconstruction.

L’intersectionnalité n’est pas la fin de l’universalisme, mais sa mise en pratique. Un débat est né ces dernières années au sein des camps de la gauche dans tous les pays occidentaux. Partout dans ces courants, se profile une lutte entre le camp dit des universalistes, et celui des adeptes de l’intersectionnalité. Les premiers croient dans des institutions étatiques fortes, surplombant les individus. Les citoyens, de quelque origine, de quelque religion, de quelque pensée politique que ce soit sont sommés de s’y soumettre afin que la société puisse fonctionner sur le même modèle. Les universalistes pensent, fondamentalement, que ces institutions ont[…]

Lire l'article

Ce que l’Intelligence Artificielle nous dit de la fabrique de la désinformation

Aujourd’hui, nous baignons dans la désinformation permanente. Cette désinformation est principalement émise par les médias traditionnels, encore largement dominants dans la fabrique de l’opinion publique. Pourtant, il est très rare de pouvoir accuser directement un média traditionnel de fabriquer de fausses informations. Mais alors, comment se fabrique cette désinformation au quotidien? De manière surprenante, l’Intelligence Artificielle nous donne beaucoup de réponses sur la psyché humaine et la façon dont les médias utilisent ses biais pour installer une fausse image de la réalité dans l’opinion publique majoritaire. Comment l’industrie de la désinformation fonctionne t-elle? Prenez un fait entier, sans rien omettre,[…]

Lire l'article

Borderless, le reportage qui dévoile la crise des migrants comme vous ne l’avez jamais vue

Une journaliste s’est infiltrée dans la crise migratoire européenne. Entretiens avec des trafiquants d’êtres humains, des migrants, des témoins d’activités illégales par des ONGs, après six mois et demi de reportage passés sur les rives de la Turquie, de la Grèce et du Maroc avec des migrants, des ONGs et des passeurs, c’est un tableau très nuancé de la crise des migrants que dresse Lauren Southern, la journaliste indépendante et conservatrice américaine. Loin des clichés habituellement servis par les médias internationaux, elle a constaté une véritable organisation qui ne bénéficie en vérité pas aux migrants, mais aux passeurs, aux trafiquants[…]

Lire l'article